Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Ecriture - mémoires d'un métier -" de Stephen King

18 Décembre 2009, 14:33pm

Publié par Rêve

Je n'ai lu aucun bouquin de Stephen King.
(Je n'aime pas être stressée et avoir peur quand je lis.)
Mais j'ai bien aimé son auto-biographie.
Il raconte ses malheurs avec humour. 
Ses bonheurs d'écrivains sont émouvants.
Il évoque comment lui est venue l'idée (la situation) de certains de ses livres.

Ses conseils d'écriture n'ont rien d'exceptionnels mais sont emprunts de bon sens, de pragmatisme  :
construire sa "boîte à outils" personnelle d'écrivain (vocabulaire, grammaire, figures de style), en lisant beaucoup (S. King lit 70 à 80 romans par an), en écrivant beaucoup (tous les jours 10 pages), pour s'entraîner et développer ses compétences,
se préparer un coin à soi, isolé, dans une atmosphère sereine, avec une porte fermée ("quand on écrit, il faut s'abstraire de l'univers", "quand on écrit on crée son propre univers"),
parler de ce que l'on connait, écrire ce que l'on a envie, visualiser ce que l'on décrit, faire attention à la manière dont les gens réels se comportent pour élaborer les personnages ("voir et écouter avec acuité"),
extraire l'histoire que l'on a découverte telle un squelette de dinosaure,
écrire un premier jet rapide, en privé, le relire après quelques temps d'un oeil neuf, puis procéder à une deuxième mouture retouchée, plus détaillée, la faire lire à un lecteur de confiance...puis relecture de finition...
se méfier des adverbes, de la voix passive, donner le ryhme au récit grâce aux paragraphes, soigner les dialogues pour qu'ils soient vivants et naturels...
et avoir un agent.


EXTRAITS :


"Nous ne sommes pas ensemble dans la même année, encore moins dans la même pièce...si ce n'est que nous sommes ensembles. Et proches.
Nous vivons une rencontre par l'esprit.
Je vous ai envoyé une table recouverte d'un tapis rouge, avec une cage posée dessus, et un lapin portant un numéro 8 bleu dans le dos. Vous avez reçu tout ça, en particulier ce 8 bleu. Nous sommes en pleine transmission télépathique."

"Un timide écrira : La réunion sera tenue à sept heures parce que cela lui fait croire que, la phrase étant formulée ainsi, les gens seront persuadés qu'il sait de quoi il parle. Foin de cette vision traîtresse des choses ! Ne soyez pas une lavette ! Redressez les épaules, tendez le menton et prenez les choses en main ! Ecrivez : La réunion aura lieu à sept heures. Et voilà...vous ne vous sentez pas mieux ?"

"s'il est impossible de faire d'un mauvais écrivain un écrivain compétent, tout comme il est impossible de faire un grand écrivain d'un écrivain compétent, il est en revanche possible, avec beaucoup d'efforts, de sacrifices et d'aides arrivant à point nommé, de faire un bon écrivain à partir d'un écrivain simplement compétent."

"Comme votre chambre, votre bureau doit être un endroit privé, un endroit où vous allez pour rêver. Votre emploi du temps - vous y entrez à la même heure tous les jours, vous le quittez lorsque vos mille mots sont consignés sur le papier ou le disque dur - n'a de sens que pour vous donner une habitude, celle de vous mettre en condition pour rêver, exactement comme vous vous mettez en condition pour dormir en allant vous coucher à peu près toujours à la même heure tous les soirs et en observant toujours le même rituel. Pour écrire, comme pour dormir, nous apprenons à rester immobiles tout en encourageant notre esprit à se libérer du bourdonnement de la pensée rationnelle qui l'occupe pendant notre vie diurne. Et de même que votre esprit et votre corps prennent l'habitude de dormir pendant un certain temps chaque nuit, que ce soit six heures, sept heures ou les huit que recommande la Faculté, de même vous pouvez donner l'habitude à votre esprit éveillé de dormir créativement et d'élaborer ces rêves éveillés, imaginés avec de vives couleurs, que sont les oeuvres de fiction réussies."

"Si vous ne l'avez jamais fait, vous constaterez que la relecture d'un manuscrit après une période de repos de six semaines est une expérience étrange, souvent jouissive. C'est bien le vôtre, vous le reconnaissez comme tel, vous arrivez même à vous rappeler la musique qui passait sur la stéréo au moment où vous avez écrit tel passage, et pourtant ce sera aussi comme lire l'ouvrage d'un autre, d'une âme soeur, par exemple. C'est ainsi qu'il doit en être, c'est pour cette raison que vous avez attendu. Il est toujours plus facile de tuer la chérie de quelqu'un d'autre que la sienne."

"L'écriture n'est pas la vie, mais je crois qu'elle peut être parfois le moyen de revenir à la vie."

Commenter cet article

Leah 18/12/2009 20:35


Petite nature ;)