Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inception ( Toupie or not toupie ?)

22 Septembre 2010, 07:37am

Publié par Rêve

Si Inception était mon rêve, voilà ce que je me dirais au réveil :

- Ce rêve était beau, élégant, complexe, intéressant mais fatigant. Une tension permanente. Un travail intense. Du stress.

- Ce rêve a un fond dépressif : la thématique du regret sous la forme d'une dénégation ("je ne regrette rien"), celle du "rêve qui s'écroule", de la maladie, la mort, le suicide, l'incommunicabilité, avoir déçu son père et laissé tomber sa femme/mère, ne pas réussir à retrouver ses enfants/son enfance/l'enfant en soi ...Tout a l'air magnifique, grandiose, parfait, bien réglé, mais au plus profond de moi je me noie, il fait froid et tout explose...j'ai peur de vieillir, de rester dans les limbes, de m'oublier et qu'on m'oublie...

- Ce rêve exprime un sentiment de culpabilité, je suis un voleur que l'on veut punir, j'ai trompé ma femme, d'ailleurs la rue se dresse quand je suis avec la nouvelle architecte, un train pénètre, elle tient une pièce d'échec phallique à la main : vais-je échouer à la séduire ? Les tours érigées s'écroulent : vais-je être impuissant ? Ai-je le droit de délaisser femme et enfants et d'être sauvé par un nouvel amour ?

- Si on a cherché à me glisser une idée dans mon rêve , quelle est-elle ? :

arrête de travailler et rentre à la maison ?

cesse de rêver et occupe toi de tes proches ?

tu tournes en rond ? tu tournes pas rond ?

inception-toupie-christopher-nolan1-300x275.jpg

 

- Si le réalisateur d'Inception veut glisser une idée dans son film/rêve pour ceux qui le regardent, quelle est-elle ? :

Vous ne savez plus faire la différence entre la fiction et la réalité ?

Vous vous masturbez en faisant indéfiniment tourner la toupie, tourner la bobine de film devant vos yeux fascinés, et vous feriez mieux d'aller jouer pour de vrai dans le jardin avec les gosses ?

 

Qu'en pensez-vous ?


Commenter cet article

calbo 23/09/2010 09:19



Ca confirme ce que je pensais : ce film est un sujet de réflexion sans fin. C'est sans doute ça qui m'a le plus plu.


Ton interprétation à moitié freudienne m'a fait marrer. Ahh ces psys... :)


J'aime bien ton analyse finale, il y a en effet un thème du "ne plus savoir où se trouve la réalité" qui me plait bien. Et qui s'applique donc à notre vie.



Rêve 23/09/2010 20:13



oui, il donne à penser


mais pas suffisamment à s'émouvoir je trouve