Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'"Apocalypse bébé" de Virginie Despentes

18 Août 2011, 20:57pm

Publié par Rêve

Un écrivain fait des livres plutôt que des bébés.

Celui-ci décrit la fin d'un monde. Des certitudes. Il déconstruit. Il fait sa petite bombe (sexuelle).

Grâce à la multiplicité des points de vue, des représentations, des discours (c'est ce qui m'a bien plu). Grâce à un scénario noir faisant la part belle à l'underground. Grâce à des personnages perdus, confus, en recherche, ou bien barrés . Grâce à un style enlevé.

Un ensemble qui laissent des traces. Et serait adaptable au cinéma.

9782246771715.jpg

 

EXTRAITS :


" Il ne perdait pas confiance en son oeuvre, mais il doutait du monde à venir. Il avait publié ses premiers romans convaincu d'être un jour lu dans la Pléiade, qu'on considère la chose dans son étendue, qu'on en admire la cohérence, une ligne stable, avec des phases d'évolution nettes, des prises de risques, des intuitions frappantes. Il n'avait pas imaginé ce qui allait se passer au début des années 90. Ce premier effondrement. Les crasseux, les incultes et les publicistes, plébiscités par leurs pairs. Il avait honte, rétrospectivement, de ne pas avoir anticipé ce que deviendrait le livre, une industrie un peu plus bête qu'une autre. Vieille rombière outragée, minaudant dans des robes en lambeaux."

 

" Dans l'équipe de Rafik, en général, ils sont pour le libéralisme, ils sont joyeusement pro-américains et envisagent de devenir pro-chinois, et ils alignent tout ça sur le ton du gars qui n'a pas peur de se mettre à l'écart, qui n'a pas peur d'assumer ses opinions. Toujours du côté du pouvoir, ils ont l'impression d'être à l'avant-garde de la subversion. J'imagine avec perplexité cette France qu'ils évoquent, où collectivisme et bolchevisme seraient les pères de tous les vices. Une France impitoyablement végétarienne, de partouze interraciale où chacune sodomise son voisin en brandissant des étendards "Sandinista". Quand au courage de dire à voix haute ce que personne d'autre n'ose dire, ces jeunes gens ne peuvent même pas prononcer les mots "heures sups" quand ils passent trois nuits blanches d'affilée au rez-de-chaussée, et lorsqu'ils se font engueuler, la faible lueur de haine au fond de leurs yeux n'a de chance de se muer en grand incendie que le jour où la pyromanie sera inscrite au programme scolaire. Ils en ont contre les grévistes, ils en ont contre les émeutiers, ils en ont contre les artistes, ils en ont contre les étrangers, ils en ont contre les vieux, ils en ont contre les fonctionnaires, ils en ont contre les assistés - sans que ça les gêne pour toucher les allocs logement ou les indemnités chômage dès qu'ils en ont l'occasion."

 

" - C'est un monde il est comme ça. Je l'ai pas inventé. Y a pas de dignité, y a pas de douceur. Tous ceux qui sont droits, ou qui ont de l'honneur, ou qui sont doux, tous ceux-là ont été exterminés. ça fait un moment que c'est en route. Y reste que des gens comme moi. La racaille. Les gens comme toi, je sais pas quoi te dire...vous pouvez pas vous en tirer. Tu te rends compte, toi ? Même institutrice, il faut être plus dure que tu ne l'es."

 

" Et le peuple du 16e arrondissement n'a pas l'habitude qu'on lui parle comme ça. ça ne lui plaît pas beaucoup. C'est pour ça qu'il dépense tant de fric à prendre des vacances en Russie, en Roumanie, en Thaïlande, contrairement à ce qu'on croit, ça n'est pas uniquement pour baiser des petits culs d'adolescents sans que ça se sache. Les français ont besoin de voir des pauvres qui ne les insultent pas. Ils savent que s'ils montent dans un bus blindé pour s'extasier sur les conditions de vie des pauvres dans leurs banlieues, ils vont se faire brûler le bus. ça les met dans la détresse: toute cette pauvreté sur laquelle ils pourraient s'attendrir, lâcher une petite pièce et donner leurs vieilles fringues. Mais ces pauvres-là sont méchants. ça complique les choses pour la charité chrétienne."

 


Commenter cet article

Leah 19/08/2011 11:40



Je pense que je te l'emprunterai aussi !



Rêve 19/08/2011 19:21



d'ac



calbo 19/08/2011 09:08



Ca t'a convaincu pour arrêter de faire des bébés ?



Rêve 19/08/2011 19:22



ben non, c'est qu'une représentation parmi d'autres possibles (ne sois pas si pessimiste)


...et mes bébés sont devenus de belles personnes, donc...