Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Toutes les familles sont psychotiques" D. Coupland

1 Février 2011, 18:33pm

Publié par Rêve

Je ne connais pas cet auteur, dont l'imagination féconde ressemble à celle de Palahniuk (mais avec moins de style). Le livre part dans tous les sens et privilégie les rebondissements absurdes, alors que les personnages se révèlent attachants et que le propos- plaidoyer pour une certaine anormalité ?- est digne d'intérêt.


2264-medium.jpg

EXTRAITS :

"...le soleil avait repris son rôle quotidien de flash photo permanent, explosant au-dessus d'un univers de cabanes aux couleurs survitaminées de boutiques de golf, boîtes à strip-tease, stations de lavage et stations-service."


" Qu'est-ce qui ferait la différence entre mourir à soixante-cinq ans ou à soixante-quinze - que pouvaient signifier ces dix années de vie supplémentaire ? Ou encore à quatre-vingt-cinq ans - vingt ans de plus ! Elle avait désespérément désiré ces années, avait pleuré leur perte, et maintenant qu'elles lui étaient rendues, elle était incapable d'en décoder l'implication. Bien, d'ailleurs, quelle a été l'utilité de mes soixante-cinq années ? C'est peut-être l'acte de vouloir vivre et donner la vie qui est la seule chose qui importe ? Oubliées les montagnes de haïkus que je pourrais écrire, maintenant. Oubliés les cours de violoncelle ou l'esclavage humanitaire. Mais qu'est-ce qui reste ?

 Elle médita sur son existence, au fait que la plupart du temps elle s'était sentie perdue. Toutes les vérités qu'on lui avait appris à considérer comme essentielles entraient en conflit avec la réalité du monde dans lequel elle vivait.(...)

La maladie l'avait obligée à rentrer en contact et à se lier à des citoyens qui, sinon, seraient restés des ombres dans une des voitures qui s'arrêtaient auprès d'elle au feu rouge. Mais elle continuerait peut-être à chercher des idées inédites dans des endroits autrefois interdits - non parce qu'elle en aurait l'obligation, mais par choix - parce que c'était la seule voie qui la conduirait hors de cette vie-avant-la-mort, aride et insupportable..."

 


 


Commenter cet article

elo 01/02/2011 22:53



C'est dans ce livre qu'une fille est astronaute ? Je sais que je l'ai lu mais je ne crois pas avoir trop aimé... De cet auteur j'ai aimé Jpod et Hey Nostradamus (mais je l'ai lu il y a trop
longtemps pour bien me rappeller...)



Rêve 02/02/2011 10:55



oui c'est ça


(j'ai été un petit peu déçue car il était présenté comme très drôle sur la couverture, ce que je n'ai pas trouvé...et puis c'est un cadeau de Leette alors je ne veux pas critiquer...)